Statistiques pénales

Cette rubrique présente les données statistiques de 52 affaires criminelles suivies de 2004 à 2014 par "Verdict" sur 30 cours d'assises.

Elles n'ont donc aucune ambition démonstratrice à valeur scientifique et ne peuvent pas être extrapolées à l'ensemble de la criminalité en France.

Elles n'ont qu'une valeur indicative, reflétant nos propres contraintes éditoriales et pratiques.

Ainsi, elles laissent de côté de larges pans de la Justice pénale, notamment toutes les affaires jugées à huis-clos demande ; ainsi ne figurent pas, ou peu, dans les dossiers traités par "Verdict":

  • Les audiences concernant les mineurs accusés ;
  • Les audiences concernant des affaires de mœurs concernant des mineur(e)s victimes ;
  • Les audiences visant des poursuites pour viols, accompagnées ou pas de circonstances aggravantes ;
  • Les audiences (de plus en plus rares pour cause de correctionnalisation) de banditisme (vols à main armée, trafic de stupéfiants, etc.)

 

En revanche, sont surreprésentées les affaires dites "de sang" (de l'"assassinat" aux "coups mortels" en passant par l'"homicide"), couvrant dans ce domaine une large palette de circonstances, de mobiles et de personnalités différentes.