L’inceste, tabou social et non-dit judiciaire (suite et fin)

Moins de deux ans plus tard, la fille rompt avec son père et va se réfugier temporairement avec son enfant chez le garagiste qui l'emploie près de Gisors.

 

Début octobre 2014, le père, Denis Mannechez, fait irruption sur les lieux avec une arme. Il abat le garagiste qui tentait de s'interposer et pénètre dans l'atelier où il tue sa fille/ex-amante Virginie de deux balles avant de s'en tirer une autre dans la tête.
Il survit malgré tout mais reste de longs mois au CHU de Rouen dans un profond coma, ses fonctions cérébrales ayant été gravement lésées.
L'année suivante, sorti du coma, Denis Mannechez est mis en examen pour "assassinat" et placé en détention provisoire en attendant un nouveau procès. Devenu tétraplégique et muet, il ne communique que par gestes.